Menu Content/Inhalt
Accueil arrow Divers
Divers
Buenos Aires : Emeute spontanée, incendie d'une station de train Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
16-05-2007

Dans l'après-midi de mardi un train est tombé en panne à 600 mètres de la station Constitucion (sud de la ville de Buenos Aires), bloquant le départ des autres trains. Les usagers qui utilisent quotidiennenment ce transport, en majorité ouvriers et ouvrières, sont encore une fois à la dérive et sans aucune information. Les personnes qui étaient dans le train ont décidé de descendre pour revenir à pied par la voie pour demander des explications. Personne de l'entreprise n'a pu donner d'informations. Ce fut la goutte qui a fait déborder le verre et qui a déclenchée la furie des centaines de pasagers bloqués. Des guichets, les bureaux d'informations et la délégation de la police ferroviaire ont été incendiés. 

 

Lire la suite...
 
Leçons d'histoire argentine (entre silences et vérités), par Osvaldo Bayer Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
06-05-2007
Il est indispensable pour la vie de rappeler les grandes crimes de l'humanité pour ainsi apprendre à ne pas les répéter. Les avoir en mémoire. Il y a quelques jours a été rappellé dans notre pays l'Holocauste du peuple  juif ; il faut aussi saluer le geste du Congrès National d'approbation de la loi par laquelle se reconnaît et rappelle le génocide contre le peuple arménien réalisé par les Turcs.
Mais ici surgit une question : pourquoi aucun gouvernement argentin n'a jamais réalisé de cérémonie pour rappeler le génocide de nos peuples originaires réalisé par les Espagnols, en Amérique latine, et par les argentins sur le territoire argentin. Ah, non, on ne parle pas de cela.
Lire la suite...
 
Argentine : occupations de terrains, expulsions et résistance Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
28-04-2007

Dans la banlieue de Buenos Aires et dans la capitale, face au manque de logements, se multiplient les occupations de terrains, comme par exemple celle de Lanus (1). La réponse des pouvoirs publiques est toujours la même : l’expulsion violente à l’aide de centaines de policiers et de gendarmes, mais dans presque tous les cas, les gens reprennent les terrains pour forcer une solution ou souvent une nouvelle expulsion. Parfois la résistance s’organise et parvient à faire échec à l’expulsion. Le problème est l’isolement de chaque occupation entre elles, isolement qui permet de les réprimer les unes après les autres. Depuis quelques semaines fonctionne une Coordination entre cinq occupations de terrain (dont celle de Lanus), l’objectif est de socialiser les pratiques, de développer la solidarité et d’effectuer des actions communes (comme ce fut le cas il y a quelques semaines lors de la coupure du périphérique de Buenos Aires). Dernière expulsion en date, celle de San Martin.

Lire la suite...
 
Radiographie du phénomène le plus spontané de la politique argentine après la crise (1/2) Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
17-12-2006

Les assemblées à cinq ans des "cacerolazos"

Elles ont explosé dans tout le pays et on en a compté jusqu’à 250 dans la Capitale et sa banlieue. Plusieurs existent encore comme espaces autoconvoqués avec des activités plus centrées sur le local et la solidarité. Témoignages de ceux qui ont vécu ces journées de décembre 2001 et continuent sur leur lancée.

Lire la suite...
 
Argentine : Benetton se moque des Mapuches Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
03-07-2006

Basé sur une information de l’INTA (Institut National de Technologie Agricole) , le gouvernement de la province du Chubut a refusé les terres "données" par Benetton pour les Mapuches. L’information technique soutient que des 7514 hectares, moins de 5 pour cent sont utilisables.

Lire la suite...
 
<< Début < Précédente 11 12 13 14 15 16 17 Suivante > Fin >>

Résultats 145 - 153 sur 153

Soutien !

Si vous voulez collaborer au site en proposant des traductions ou soutenir financèrement ce projet 100 % indépendant, merci de nous contacter !