Menu Content/Inhalt
Accueil
Sommet de Copenhage. Via Campesina : "Le problème est le mode de production capitaliste" Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
17-12-2009
Après une manifestation dans les rues de Copenhague, la Via Campesina a expliqué dans le "KlimaForum" pourqoi les agrocombustibles sont une fausse solution pour faire face au changement climatique.
 
 
Vía Campesina. Presente en Copenhague. Fuente: (Púlsar)

La principale critique à ce modèle est qu'il s'agit d'une "alternative du marché", a expliqué Dayana Mezzonato, membre du Mouvement Sans Terre (MST) du Brésil et de la Via Campesina.

Les plantations pour produire des agrocombustibles "virent les paysans et les paysannes de leurs terres et causent des problèmes à l'environnement", détaille Dayana. Ils impliquent la plantation de monocultures et occupent de grande étendue de terre.

De plus, au Brésil il existe un programme pour que les paysans dédient une partie  de leurs plantations à cultiver des plantes oléagineuses dédiées à l'extraction de biodiesel.

En face de cette politique étatique, Dayana Mezzonato reconnaît qu'au Brésil ils ont un "président qui a son origine dans la lutte syndicale mais malheureusement aujourd'hui la logique de l'économie brésilienne est au renforcement du  capitalisme".

Il ajoute que "les transnationales sont l'hégémonie au Brésil" face à la réforme agraire ou aux paysans. Il conclut que "dans la question de la réforme agraire Lula n'a rien fait".

En référence à la posture du Brésil sur un changement climatique, Via Campesina   considère que "le Gouvernement a quelques positions intéressantes de réduction d'émissions et pour ne pas détruire le bocage amazonien".

Cependant, ils ajoutent que "Lula doit plus écouter les paysans parce qu'il n'écoute que les grandes entreprises".

Pour Via Campesina, au Sommet de Copenhague, la racine du changement climatique ne pas en discussion. Ils réaffirment que le problème est "le mode de production capitaliste".

"Notre lutte pour la réforme agraire est toujours en vigueur", concluent Via Campesina.


Agence Pulsar, 15 décembre 2009.
http://agenciapulsar.org/nota.php?id=16419

Traduit par http://amerikenlutte.free.fr

 
< Précédent   Suivant >

Soutien !

Si vous voulez collaborer au site en proposant des traductions ou soutenir financèrement ce projet 100 % indépendant, merci de nous contacter !