Menu Content/Inhalt
Accueil arrow URUGUAY arrow Uruguay: l'ex dictateur Bordaberry condamné à 30 ans de prison
Uruguay: l'ex dictateur Bordaberry condamné à 30 ans de prison Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
12-02-2010
La Justice uruguayenne a condamné à 30 ans de prison le dictateur Juan Maria Bordaberry pour avoir prit la tête du coup d'État de 1973, ainsi que pour 9 crimes de disparition forcée et 2 meurtres.
Pour le coup d'Etat, Bordaberry a été condamné en qualité d'auteur pour avoir attenté à la Constitution uruguayenne.

Dans le même temps, dans les 2 autres cas, la justice l'a considéré coauteur de violations aux droits de l'Homme quii se sont produits durant son régime dictatorial.

Le dictateur jouit en ce moment de prison à domicile pour une autre condamnation à 30 ans de prison qui lui a été dictée pour sa responsabilité dans le meurtre de 14 personnes durant son mandat de facto.

Selon l'avocate de la partie plaignante, Hebe Martinez Burle, la condamnation n'est pas importante pour la quantité d'années de prison mais parce qu'elle a un énorme caractère symbolique pour l'Uruguay".

Elle a dit qu'il est emblématique le fait que "lorsque l'on viole la Constitution, quand a lieu un coup d'Etat, cela finit par se payer".
 
Juan Maria Bordaberry a été président constitutionnel de l'Uruguay entre 1972 et 1973. Le 27 juin 73, il a pris la tête d'un coup d'État qui a renversé le régime constitutionnel.

Le dictateur a gouverné jusqu'en 1976 quand il a été renversé par un autre coup d'État.

Agence Pulsar, 11 février 2010.
http://agenciapulsar.org/nota.php?id=16688

Traduit par http://amerikenlutte.free.fr 
 
Suivant >

Soutien !

Si vous voulez collaborer au site en proposant des traductions ou soutenir financèrement ce projet 100 % indépendant, merci de nous contacter !