Menu Content/Inhalt
Accueil
Mexique: augmentation de la répression contre les électriciens Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
23-03-2010
Des effectifs antiémeutes de la Police Fédérale ont dissous avec des gaz lacrymogènes un rassemblement d'employés de la dissoute compagnie publique Luz y Fuerza, dans l'état central du Mexique.
 
Represión. Heridos  y detenidos. Fuente: (sme.org.mx)
 
Au moins 300 policiers ont attaqué les membres du Syndicat Mexicain d'Électriciens (SME) qui maintenaient un campement dans une sous-station électrique située dans la municipalité d'Ecatepec, appartenant à l'État central du Mexique.

La répression s'est soldée par 5 travailleurs blessés et 6 détenus.

Dans une autre installation électrique située dans les environs de Mexico un autre syndicaliste a été blessé par balle.

La sénatrice de l'opposition et Défenseur des Droits de l'homme, Rosario Ibarra, a signalé que "si le Gouvernement essaie de mettre en prison tous les travailleurs qui luttent pour leurs droits, il effectuera encore un pas de plus dans l'autoritarisme dictatorial qui a été refusé par la majorité du peuple mexicain".

Alors qu'elle a demandé la libération des prisonniers syndicalistes.

Depuis mardi dernier, le syndicat a demandé à ses affiliés de se maintenir dans les installations énergétiques pour soutenir une grève.

La proposition fait partie de la stratégie politique et juridique pour obtenir la dévolution de leurs sources d'emploi, après la liquidation de l'entreprise étatique Luz y Fuerza .

La disparition de la compagnie a laissé sans emploi environ 44 mille électriciens et l'entreprise approvisionnait 6 millions de personnes dans la zone centre du pays.

Agence Pulsar, 19 mars 2010.
http://agenciapulsar.org/nota.php?id=16907

Traduit par http://amerikenlutte.free.fr
 
< Précédent   Suivant >

Soutien !

Si vous voulez collaborer au site en proposant des traductions ou soutenir financèrement ce projet 100 % indépendant, merci de nous contacter !