Menu Content/Inhalt
Accueil
Paraguay: mouvement paysan exige une réforme agraire au gouvernement Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
29-03-2010
La Fédération Nationale Paysanne (FNC) a demandé au président Fernando Lugo de promouvoir la réforme agraire promise lors de la campagne présidentielle. La marche a parcouru le centre d'Asuncion et environ 5 mille personnes y ont participé.
 
Mujeres. Rol  importante en la marcha. Fuente: (redrural.org.py)

Cela fait 17 ans que la FNC convoque à cette mobilisation à laquelle participent des membres de tout le pays. La revendication fondamentale est la mise en oeuvre d'une réforme agraire.

Il y a un an et demi que Fernando Lugo a assumé la présidence. Durant la campagne électorale, il a insisté sur le fait qu'une réforme de ce type est nécessaire au Paraguay.

"Nous ne pouvons pas parler de changement si 80 pour cent des terres fertiles du pays se trouve aux mains de 1 pour cent de la population", a déclaré le secrétaire général de la Fédération, Odilon Espinola.

L'année dernière, environ 10 mille personnes ont participé à la manifestation mais cette année la forte tempête qui a secoué le centre et l'est du pays dans les dernières heures à empêché beaucoup de manifestants d'y assister.

Les dirigeants paysans ont eu une entrevue avec le premier mandataire paraguayen et lui ont trasmis les principales revendications, entre celles-ci  réforme agraire et l'impulsion de la production dans les campagnes.

La Fédération Nationale Paysanne regroupe environ 270 mille familles de petits producteurs dont les cultures sont en recul en raison de l'avancé du soja (OGM, NdT), principale source de devises de l'économie nationale.

Agence Pulsar, 25 mars 2010.
http://agenciapulsar.org/nota.php?id=16936

Traduit par http://amerikenlutte.free.fr
 
Suivant >

Soutien !

Si vous voulez collaborer au site en proposant des traductions ou soutenir financèrement ce projet 100 % indépendant, merci de nous contacter !