Menu Content/Inhalt
Accueil
Argentine: trois suspects du meurtre de Mariano Ferreyra arrêtés Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
27-10-2010

La Justice argentine a identifié 3 suspects du meurtre du jeune militant, Mariano Ferreyra. L'un d'eux, Cristian Favale, a déclaré qu'il est innocent et a accusé un autre homme du crime.

Cristian Favale, le "hooligan" ("barrabrava") accusé de tuer par balle Ferreyra, a déclaré ce lundi devant la juge Wilma López.

Il a dit qu'il a participé à la manifestation "en soutien à l'Union Ferroviaire" mais il a assuré qu'il ne portait aucune arme. De plus, il a ratifié qu'il peut identifier l'assassin.

Selon la description qu'il a faite, il pourrait s'agir de Gabriel "el payaso" Sanchez, garde de train de la station Constitution et membre des "hooligans" du club de Racing.

Les déclarations de nouveaux témoins mettent en cause Aldo Amuchástegui, un employé de chemin de fer des ateliers de la ligne Roca.

Ce lundi a aussi déclaré Pablo Díaz, le délégué de l'Union Ferroviaire. Il est accusé d'avoir recruté et coordonné les matons qui ont attaqué les travailleurs qui essayaient de couper les voies. 

Díaz a soutenu que la balle qui a tué Ferreyra est parti de son propre camp, tirée par des militants du Parti Ouvrier (PO) durant un supposé affrontement avec les employés de chemin de fer.

Devant ces déclarations, le dirigeant du PO, Marcelo Ramal, a dit que les employés de chemin de fer détenus "essaient d'embrouiller les cartes" avec la version d'avoir vu une arme à feu aux mains des travailleurs.

Mariano Ferreyra est mort mercredi dernier d'un tir d'arme à feu après une embuscade aux travailleurs d'entreprises sous-traitantes de la ligne Roca de la part d'hommes de main (du syndicat) de l'Union Ferroviaire.

Les travailleurs réclamaient leur réincorporation et les matons de l'Union Ferroviaire ont essayé d'empêcher cette protestation.

Agence Pulsar, 26 octobre 2010.

http://agenciapulsar.org/nota.php?id=18382

Traduit par http://amerikenlutte.free.fr

 

 

 
< Précédent   Suivant >

Soutien !

Si vous voulez collaborer au site en proposant des traductions ou soutenir financèrement ce projet 100 % indépendant, merci de nous contacter !