Menu Content/Inhalt
Accueil arrow C. Desalambrando arrow Qu’est-ce que le Collectif Desalambrando ?
Qu’est-ce que le Collectif Desalambrando ? Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
20-03-2007

Après l’application de politiques économiques néolibérales dans toute la décennie des années 90, qui bénéficiaent à quelques uns au détriment de la souffrance de beaucoup d’autres, il s’est produit, en décembre 2001, en Argentine un grand éclatement populaire. Cette révolte a produit la formation d’un grand nombre d’assemblées de quartier, de mouvements de chômeurs, de constructions territoriales etc.. Bien qu’actuellement beaucoup d’entre eux ont perdu de la force, cette révolte a provoqué un renouvellement dans le champ militant.

Après 2001, les mouvements ont continué de lutter, et le Collectif Desalambrando a surgit comme une nécessité concrète de renforcer les revendications de différents groupes, cela fait déjà 5 ans qu’il cherche à renforcer les outils pour le développement de la culture dans les différents mouvements. Dans chaque lieu dans lequel il est présent, notre collectif essaie d’engendrer des pratiques qui renforcent les constructions sociales. En concevant Desalambrando comme un outil, tous les projets se retrouvent encadrés dans l’idée de renforcer le changement social.

 

Concrètement Desalambrando entend la culture comme un autre indicateur de différences de classes, le collectif se charge alors de fomenter des espaces pour la discussion en commun des problèmes qui nous affectent comme classe, de cette manière il se propose d’apporter à la formation des compagnons.

Depuis le début, Desalambrando s’est fédéré autour de la réalisation de la publication La Voix des Sans Voix (La Voz de los Sin Voz), qui est une publication dont la finalité est de parvenir dans les quartiers pauvres du grand Buenos Aires, qu’il soit utilisé comme un générateur d’inquiétude, qu’il réussisse à démentir les mensonges de ceux d’en haut. Parce que nous entendons que la communication n’est pas représenté seulement par les grands médias sinon que c’est une activité constante et quotidienne, qu’elle a des objectifs et que nous devons être concients de ceux-ci.

En partant de ces outils, Desalambrando coordonne avec d’autres mouvements des ateliers de promoteurs de la communication pour adolescents. Ensuite ces connaissances servent pour diffuser les activités qui se réalisent dans les quartiers et pouvoir commencer une relation avec les personnes qui ne font pas partie du mouvement pour de cette manière réfléchir et élaborer la solution des problématiques du quartier. D’un autre côté, vu que le niveau de l’éducation en Argentine est de plus en plus faibles, les degrés d’exclusion de plus en plus importants, les enfants savent à peine lire et écrire, et que l’Etat a pratiquement abandonné tout type de formation, cette activité vise deux aspects, la formation collective et individuelle.

Nous nous servons aussi du cinéma-débat comme un autre moyen de générer des discussion, de l’information et de relations. Et comme dans la majorité des quartiers l’accès au cinéma est limité, Desalambrando apporte le cinéma dans les quartiers avec le but de former un espace de confiance où est renforcé la discussion et l’échange d’idées.

Septembre 2006

Depuis décembre 2006, le collectif fait parti de la Fédération d'Organisations de Base (FOB).

http://desalambrando.org.ar , Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir

Traduction : http://amerikenlutte.free.fr

 
< Précédent

Soutien !

Si vous voulez collaborer au site en proposant des traductions ou soutenir financèrement ce projet 100 % indépendant, merci de nous contacter !