Menu Content/Inhalt
Accueil arrow ÉQUATEUR arrow Equateur: Des communautés paysannes soutiennent leur refus de la Loi Minière
Equateur: Des communautés paysannes soutiennent leur refus de la Loi Minière Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
08-01-2009

Des organisations paysannes de la province méridionale d'Azuay maintiennent depuis lundi des manifestations en répudiation à la proposition officielle de Loi Minière. La Confédération des Nationalités Indigènes (Conaie) a aussi critiqué le projet.

Les manifestants assurent que les exploitations autorisées par la loi affecteront les sources d'eau dans les zones minières. Ils ont exigé que qu'une commission du Pouvoir législatif constate les dommages environnementaux que ces activités produisent dans ces zones.

Les mesures de force comprennent la coupure de routes au sud du pays. 15 personnes ont déjà été arrêtées pour les protestations.

De son côté, la Confédération des Nationalités Indigènes d'Équateur (Conaie) a réitéré son rejet du projet présenté par l'Exécutif en novembre. Elle assure qu'il favorisera le travail des mines à grande échelle de la part des entreprises transnationales.

De plus, elle a indiqué que la loi permettra la contamination de l'environnement et affectera les économies paysannes.

La Conaie est l'organisation indigène la plus grande et représentative d'Équateur et a offert son "soutien critique" au processus politique encadré par le président Rafael Correa.

Par ailleurs, le ministre du Gouvernement, Fernando Bustamante, a dénoncé la séquestration du capitaine médical de la Police Nationale, Eduardo Castillo, durant les manifestations dans le sud du pays.

Le dit "petit congrès" (Congresillo) doit discuter la semaine prochaine le projet officiel.

Agence Pulsar, 07 janvier 2009.
http://agenciapulsar.org/nota.php?id=14247

Traduit par http://amerikenlutte.free.fr

 
< Précédent   Suivant >

Soutien !

Si vous voulez collaborer au site en proposant des traductions ou soutenir financèrement ce projet 100 % indépendant, merci de nous contacter !