Uruguay: VIII rencontre Latino-américaine d'Organisations Populaires Autonomes (ELAOPA)
26-11-2009
Les 13, 14, et 15 février nous nous réunirons dans la colonie de vacances du Syndicat des Arts Graphiques (Lagomar) pour réaliser la VIII Rencontre Latino-américaine d'Organisations Populaires Autonomes.
Cette rencontre a commencé en 2003 comme espace alternatif au Forum Social Mondial, refusant l'ingérence des partis politiques, des ONG, éloigné de discours intellectuels et institutionnels qui diffèrent de notre réalité et des intentions de nos organisations. Elle essaie alors de rassembler, de se rencontrer et d'articuler la lutte des organisations populaires. Suivant le rail de la lutte populaire, avec indépendance de classe, insérée dans son milieu et depuis sa réalité, nous cherchons la plus grande participation des organisations qui se sentent identifiées avec ces principes.
 
Les dernières rencontres ont eu lieu au Brésil (2003), en Bolivie (2004), en Argentine (2005), en Uruguay (2006), au Chili (2007), au Brésil (2008), en Argentine (2009), y ont participé des organisations de plus diverses activités : groupes syndicaux et syndicats, collectifs culturels, muralistes, groupes de théâtre, mouvements piqueteros, collectifs féministes et de lutte pour l'égalité de genre, classificateurs de déchets (catadores/cartoneros), ateneos, centres sociaux, organisations paysannes, écologiques, collectifs de défense des droits de l'Homme, des ressources naturelles, étudiants.

Deux axes importants, qui ont toujours été présents dans nos rencontres ont été la construction du pouvoir populaire et la résistance américaine au pillage et à l'oppression capitaliste.

Le premier vise la construction d'un pouvoir de ceux d'en bas, des opprimé(e)s de cette terre, un pouvoir populaire qui jouisse d'autonomie, de liberté, en dehors des bureaucratisations, des discriminations et ségrégations. Nous pensons, créons et re créons les mécanismes qui nous permettent de prendre nos décisions, de nous manifester librement, nous nous solidarisons avec les compagnons agressés, en connaissance du système dans lequel nous vivons et dont faisons partis, en connaissance de nos propres limitations et avec la claire conscience que ce pouvoir populaire sera l'action, pratique, du monde nouveau que nous portons dans nos coeurs, cette femme et homme nouveaux.

Le deuxième des grands axes a à voir avec les réalités quotidiennes, avec nos mécanismes de lutte et de résistance contre le saccage, contre la domination de ce système. A partir de là nous identifions les points en commun avec nos luttes et revendications, nous cherchons à nous organiser et à nous soutenir mutuellement, à chercher la forme d'agglutiner les luttes américaines dans un seul poing. Nous ne pensons jamais être étrangers à plus de 500 ans de saccage, de massacre, à ce que nous avons été soumis comme américains.

Nous croyons fermement qu'à travers de la coordination et de l'articulation, il est posible de renforcer la construcción de pouvoir  populaire, une construction avec la participation de toutes et tous, en maintenant l'autonomie vis à vis des partis politiques, de l'Etat et de ses gouvernements, des ONG et des entreprises, et tous ceux qui nous disent quoi faire avec des structures autoritaires et éloignées de notre réalité.

C'est pour cela que pour cette huitième rencontre nous avons proposé de discuter les axes suivants :

* Organisations sociales et construction de pouvoir populaire : résistance populaire.
  
* Articulation de la lutte populaire depuis les réalités de l'Amérique.

* Plans du capitalisme pour le saccage et l'oppression en Amérique latine : le plan IIRSA.
 
Les fronts proposés sont les suivants (ce n'est pas une liste fermée) :

    * Droits Humains.
    * Education.
    * Terre et ressources naturelles.
    * Syndical.
    * Territorial.
    * Communication et culture.

 
Il est clair que s'agissant d'une liste de commissions de discussion qu'elle n'est pas fermée, que des nouveaux fronts ou ateliers peuvent être proposés.

Nous voyons la rencontre comme un outil pour articuler et pour consolider la lutte, à caractère continental, sans institutionalismes gouvernementaux, sans ONG, sans partis politiques, avec indépendance de classe et lutte populaire.
 
Arriba los que luchan!!

Commission d'Organisation de la huitième ELAOPA.

www.elaopa.org
 
Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir
 
 
Sur le même thème:
 
Argentine: VII Rencontre Latino-américaine d'Organisations Populaires Autonomes (ELAOPA):
http://amerikenlutte.free.fr/index.php?option=com_content&task=view&id=908&Itemid=39
 
 
Argentine: photos, vidéos et audios de ELAOPA 2009:
http://amerikenlutte.free.fr/index.php?option=com_content&task=view&id=993&Itemid=39