24 FÉVRIER : LA FOB SE MOBILISE DANS TOUTE L’ARGENTINE
25-02-2016
En Argentine la Fédération des Organisations de Base se mobilise dans de nombreuses provinces avec d’autres organisations sociales, “contre la faim, l’austérité et la répression”.

Aujourd’hui, dans le cadre de la grève nationale, nous nous mobilisons, avec la CUBa, et le FOL, nous nous solidarisons avec les revendications des travailleurs et travailleuses tout en portant les revendications des quartiers. La réponse à nos demandes de fournitures scolaires et d’aliments pour les cantines a été l’intimidation de la part de la police qui a arrêté le véhicule de l’organisation pour contrôler les compagnons et compagnonnes. Au delà de ces méthodes fascistes, la grosse journée de lutte d’aujourd’hui montre le chemin pour freiner l’austérité et la répression. Avec UNITE, ACTION DIRECTE, ET ORGANISATION nous mettrons fin à ce système injuste qui nous opprime.ARRIBA LXS QUE LUCHAN!!!!!!” exprime la FOB Rosario sur sa page facebook.

12771879_1709530502661965_7974187751110103764_o

A Buenos Aires, différentes organisations proclamaient :

 

“Le mercredi 24/02 nous adhérons à la grève nationale appelée par l’Association des Travailleurs de l’Etat – ATE.

POUR DES PARITAIRES DE 40% ET CONTRE L’AUSTÉRITÉ FAITE AU PEUPLE TRAVAILLEUR

Depuis l’arrivée du nouveau gouvernement national, le président Mauricio Macri et ses différents fonctionnaires, ont pris des mesures qui favorisent les secteurs économiques les plus puissants de notre pays et qui nuisent au peuple travailleur, précarisé et au chômage.

La dévaluation de la monnaie durant le mois de décembre, les licenciements massifs dans la fonction publique, la baisse des subventions, les augmentations annoncées des prix de l’électricité et du gaz, et surtout l’augmentation constante du prix des denrées alimentaires (panier basique); sont des mesures qui impactent le porte-monnaie des familles les plus pauvres d’Argentine.

Depuis des semaines, nous dénonçons que le Gouvernement de la Ville a été sur le point de jeter à la rue pas loin de 600 familles qui intègrent différentes organisations sociales, du fait de ne pas renouveler les conventions de travail accordées. Grâce à la mobilisation et les revendications communes nous avons réussi à garantir la continuité de l’emploi de nos compagnons et compagnonnes.

Le gouvernement national ne publie pas de chiffres officiels de l’inflation qui jour après jour avale nos revenus et, récemment, le président a soutenu publiquement que l’inflation ne diminuera pas avant deux ou trois ans. Un problème qui affecte énormément les secteurs les plus pauvres et qui signifie l’austérité contre le peuple travailleur.

Dans le cadre de la négociation paritaire des différents secteurs des travailleurs et travailleuses, les Mouvements et Organisations Sociales signataires, nous exigeons au gouvernement de la Ville de Buenos Aires une augmentation de 40% de tous les programmes de travail et sociaux qui dépendent du Ministère du logement et du développement humain; pour que nous puissions mener une vie la plus digne possible pour nos familles.

– POUR UNE AUGMENTATION DE 40% DES PROGRAMMES DE TRAVAIL ET SOCIAUX

– STOP À L’AUSTÉRITÉ CONTRE LE PEUPLE TRAVAILLEUR.

– NON AU PROTOCOLE ANTI-PIQUETS. NON À LA CRIMINALISATION DE LA MOBILISATION.

Frente de Organizaciones en Lucha – Agrupación Clasista Lucha y Trabajo – Polo Obrero Capital – Federación de Organizaciones de Base reg. CABA – Movimiento Resistencia Popular – Frente Popular Dario Santillan – Agrupación Lxs Invisibles – Agrupación Villera Piquetera (AVP) – Tendencia Piquetera Revolucionaria (TPR).”

12771744_671955942943434_5345716876782540747_o

Ce sont donc des milliers de personnes qui ont défilé hier, mercredi 24 février, mais la mobilisation ne s’arrête pas là, le gouvernement de Macri compte bien continuer sa politique néo-libérale.
A voir le reportage photo, réalisé par la Cooperativa de Comunicación La Brújula, et consultez les pages de la FOB Rosario, de la FOB Buenos Aires, de la FOB Chaco, lafOB Cordoba et la FOB Corrientes pour plus d’infos.

 

 

https://caminandolasluchas.noblogs.org/post/2016/02/25/24-fevrier-la-fob-se-mobilise-dans-toute-largentine/