Guatemala : campagne contre la crise alimentaire
26-11-2008
L'initiative dénommée "Allons au Grain, le Guatemala aux mains de toutes et tous" remet en cause les politiques d'ouverture commerciale à travers des Traités de Libre Commerce, et exige la promotion de la production paysanne de grains de base.
La campagne impulsée par 18 mouvements paysans et des organisations sociales soutient que pour arrêter l'augmentation des prix il faut limiter l'importation d'aliments et renforcer la production nationale.

Dans ce sens, ils ont émis un document dans lequel ils signalent l'État comme "un garant du droit à l'alimentation de la population guatémaltèque".

En conséquence, ils exigent du gouvernement "de donner un soutien décidé à la production paysanne de grains de base, avec la reconnaissance de leurs droits à l'accès aux moyens de production, aux ressources productives et à la technologie, à travers de différentes voies".
 
Le texte de la campagne affirme que "au Guatemala, il existe la capacité et la connaissance d'hommes et de femmes pour reprendre le rôle de fournisseur depuis la petite production paysanne".

De plus, il rappelle que "51 % de la production de maïs est engendré dans des parcelles de moins de 5 hectares, selon des données de la FAO. Il dénonce que le budget de l'État pour 2009 réduit substantiellement l'argent destiné au secteur.

Agence Pulsar/Adital, 21 novembre 2008.
http://agenciapulsar.org/nota.php?id=14037

Traduit par http://amerikenlutte.free.fr